Pages Navigation Menu

« La routine capillaire de Kelis et Naïa », par Eloise Baker

Ces magnifiques chevelures frisées, lui donnent du fil à retordre certes ! Mais Eloïse Baker, maman de Kelis 7 ans et Naïa 5 ans, s’en sort avec une routine capillaire qu’elle a mis en place.

Kelis 7 ans fille d'Eloise B. Naia 5 ans fille d'Eloise B

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eloïse, Kelis, Naïa et leurs cheveux frisés

« Je suis Eloïse Baker, pâtissière et co-gérante du Café Noisette à Montpellier. Je suis métisse d’une mère camerounaise et d’un père napolitain. J’ai des cheveux présentant 2 textures, selon la classification des cheveux bouclés, frisés, crépus, je suis une 3B-3C.
J’ai deux jolies petites filles : Kélis et Naïa, agées de 7 et 5 ans. Leur père est métis lui aussi, d’un père camerouno-allemand et d’une mère greco-camerounaise. Mes deux filles, bien qu’étant issue d’une même lignée sont très différentes : couleur de peau, de cheveux et des yeux.
Ma fille aînée a des cheveux assez crépus, qui forment des micro ressorts quand ils sont mouillés, plus de 75% de sa longueur est cachée dès lors que ses cheveux sèchent. C’est une 4B.
Naïa a les cheveux blonds, ils sont plus souples et tombent plus en longueur que ceux de sa soeur, c’est un mélange de texture entre les cheveux de mon aînée et de moi même. C’est une 3C-4A.
Si je n’ai aucun problème pour le coiffage des cheveux de ma fille cadette qui sont très semblables aux miens, je rencontre de grandes difficultés pour démêler ceux de mon ainée. Quand ils ne sont pas mouillés, il me font vraiment penser à du coton, je prends beaucoup de temps à séparer ses cheveux en plusieurs sections, pour éliminer la plupart des nœuds avant le lavage.
Kélis et Naïa ne craignent pas trop des cheveux et sont très courageuses, je n’ai donc pas souvent de problèmes de pleurs. Par contre je trouve que leurs cheveux ternissent assez rapidement, bien que  je ne leur lave les cheveux qu’une fois par semaine, voir tous les 10 jours. »

La Routine capillaire de Kélis et Naïa

« Voici la routine capillaire que j’ai adopté pour mes filles : je pré-démêle les cheveux à sec en les divisant en plusieurs sections et en éliminantKelis et Naïa petites tetes frisees les noeuds se trouvant aux niveaux des pointes. Je passe un peu d’huile végétale dans leurs cheveux avant de procéder au shampoing. J’utilise la base lavante neutre de Melvita pour un usage quotidien à laquelle j’ajoute quelques gouttes d’huile essentielle de lavande, j’alterne avec le shampoing de garnier, celui à l’huile d’avocat. J’utilise un après shampoing démêlant, je change toujours de marque.
J’ai une crème de coiffage réalisée par mon beau frère qui est coiffeur, à base de cire d’abeilles, de beurres végétaux, d’huile essentielle de tea tree et de geranium rosa. Quand mes filles sont tressées je ne fais rien de plus. Quand elles ont les cheveux libres, une queue de cheval ou des couettes, je vaporise de l’eau légèrement huilée sur les mèches chaque matin avant de partir à l’école.
Ma problématique concernant Kélis persiste toujours, mais je me dis que le coiffage doit prendre plus de temps avec elle qu’avec sa sœur, je m’y résous tant bien que mal. Par contre pour la brillance, à part la Brillantine Rosa, avec laquelle ma grand-mère m’inondait les cheveux, je ne vois pas trop quoi faire. D’ailleurs le fait de parler de « Brillantine » me donne envie d’en racheter juste pour me replonger un instant dans mon enfance ^^.
Je m’en sors aujoud’hui en regardant des tutos sur youtube et je suis une grande fan de BGLH (Black Girl with Long Hair) sur lequel j’ai d’ailleurs été featurée. Mon beau frère, coiffeur, est aussi très avisé, mais je suis une mauvaise élève, parfois l’odeur des produits trop « roots », trop naturels me rebute…
J’attends des marques une vraie révolution! Quelles puissent mettre au point un produit qui détende les boucles sans les défriser. Mes filles ont des cheveux longs mais ça ne se voit pas, c’est frustrant pour elles et moi. J’ai les cheveux au niveau de la mâchoire alors qu’ils m’arrivent sous les aisselles quand je tire dessus!!! Et un démêlant instantané aussi serait parfait pour améliorer leur routine capillaire! »
Bon courage à toutes les nappy et curly heads!!
Éloïse Baker
Co-gérante du Café Noisette 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*